Pourquoi la vie privée en ligne est fondamentale, maintenant plus que jamais. L’argument solide du chiffrement

Pourquoi la vie privée en ligne est fondamentale

Face à la menace terroriste, nombreux sont ceux qui estiment que la privation de vie privée est le prix à payer pour garantir la sécurité et que nous n’en avons pas besoin si nous n’avons rien à cacher.

Cependant, les questions de vie privée en ligne sont primordiales et sont tout aussi importantes que la vie privée hors ligne. Dans le monde hors ligne, nous n’envoyons pas nos lettres comme des cartes postales et nous exigeons un mandat lors de perquisitions policières. Alors pourquoi devrions-nous accepter une surveillance massive et aveugle de nos activités en ligne ?

Nous ne devons pas le permettre et c’est pourquoi nous avons besoin de chiffrement.

Pourquoi la vie privée en ligne est fondamentale. Un argument solide pour le chiffrement . (Photo: nolifebeforecoffee)

Pourquoi la vie privée en ligne est fondamentale. Un argument solide pour le chiffrement . (Photo: nolifebeforecoffee)

Pouvons-nous faire confiance aveuglement à nos gouvernements ?

Récemment, pour encourager les « bons comportements »,  la Chine a annoncé qu’elle envisageait de donner à ses citoyens une « note de confiance » basée sur leurs données personnelles. Ceux dont le comportement est jugé mauvais se verront refuser l’accès à des prêts, l’inscription dans certaines universités ou seront interdits de voyager.

Cette nouvelle est largement passée inaperçue en Occident. Peut-être parce que nous pensons que ce type de contrôle citoyen n’est possible qu’au sein de régimes autocratiques. Nous pensons que cela ne se passerait jamais dans nos démocraties libérales qui considèrent la liberté et les droits civils comme naturels et irréversibles.

Mais qu’en est-il vraiment ? Rappelez-vous qu’il a fallu moins d’un an pour que Poutine prenne le contrôle des médias et quatre ans pour qu’il démantèle le système électoral. Erdogan a fait le même travail en moins de temps. En Pologne et en Hongrie, la démocratie constitutionnelle est en cours d’annulation.

Jusqu’à présent, les démocraties occidentales semblaient avoir été relativement préservées de la surveillance abusive des gouvernements. Mais Snowden nous a montré que les choses avaient évolué. Au Royaume-Uni, un projet de loi sur les pouvoirs d’enquêtes (Investigatory Powers Bill) devrait permettre au gouvernement de pénétrer dans les téléphones privés. Aux Etats-Unis, les évènements des dernières semaines sont vus par beaucoup comme un tremblement de terre politique. Mais indépendamment du fait que vous aimiez ou non Donald Trump, pouvez-vous faire confiance aveuglement à un gouvernement ?

Le chiffrement fait plus de bien que de mal aux sociétés démocratiques

Pour que la démocratie fonctionne correctement, il faut que les partis politiques, les journalistes, les groupes civils et autres fassent l’objet de discussions et d’oppositions. Plus important encore, les méfaits des gouvernements ne peuvent être exposés que si les dénonciateurs, les journalistes et les militants peuvent enquêter et agir sans être surveillés, intimidés ou soumis à des pressions. Toute personne, organisation ou gouvernement ayant accès à nos données a, en son pouvoir, la capacité de nous manipuler ou intimider, de nous faire chanter et d’affaiblir ou détruire nos institutions démocratiques. Par conséquent, renoncer à notre vie privée n’est pas rien car cela revient à abandonner nos libertés dont dépendent les démocraties.

Les nouvelles technologies changent tout

La technologie actuelle a créé la capacité de surveillance étendue des citoyens comme jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité. Les principales entreprises internet connaissent de manière approfondie des informations sur chacun d’entre nous, sur nos communications, nos pensées et souhaits les plus privés. Et tout cela se déroule à grande échelle. Vous êtes-vous déjà demandé combien de choses sait véritablement Google à votre sujet ?

Dans le vieux monde, la surveillance gouvernementale était une affaire compliquée et onéreuse. En outre, la surveillance totale était impossible. De nos jours, les données internet peuvent être scannées par mots-clés  à grande échelle, sans détection aucune. Des outils de traçage et de surveillance sont même commercialisés et servent aux états et aux cybercriminels. Même Angela Merkel a fait l’objet d’une surveillance. Et saviez-vous que les citoyens américains ne sont pas protégés par la loi en ce qui concerne leur vie privée ? Et si vous n’êtes pas américain, le gouvernement des Etats-Unis  à un accès total à l’ensemble de vos données sur Facebook, WhatsApp, 365, Skype, Apple, Dropbox. En outre, avec l’avènement de l’Internet des objets, votre maison, votre voiture et votre bureau peuvent être soumis à la surveillance gouvernementale chinoise, russe ou américaine. Mais qui s’en soucie véritablement ? Vous n’avez rien à cacher, n’est-ce pas ?

Que pouvez-vous faire à ce sujet ?

Le débat ne concerne pas la « sécurité face à la vie privée » mais bien la garantie d’une « sécurité avec vie privée ». Bien entendu, nous avons besoin de protection contre les menaces sécuritaires tant internes qu’externes. Mais si le coût doit être une surveillance interne constante, nous finirons dans un état policier et nous en arriverons à la chute de nos institutions démocratiques.

Jusqu’à présent, nous avons délibérément abandonné notre vie privée en pensant que ce n’était pas important. Mais si vous vous souciez du monde dans lequel nous vivons et que vous voulez préserver nos démocraties occidentales, rejoignez le mouvement pour récupérer la vie privée en ligne.

Il y a 3 choses que vous pouvez faire pour cela :

1. Soutenir la vie privée au travers d’organisations sans but lucratif

Notre société Mailfence promeut la lutte pour les droits numériques et fait don d’une partie de ses revenus au soutien des organisations Electronic Frontier Foundation et European Digital Rights Foundation. Ces deux associations défendent la protection de la vie privée sur le plan légal ainsi que via l’analyse des politiques et des technologies favorisant la protection de la vie privée. Nous vous invitons à faire de même.

2. Se lancer dès à présent dans le chiffrement

Le chiffrement de bout en bout est la seule manière de préserver votre vie privée en ligne. Commencez à chiffrer vos e-mails, vos messageries et vos activités de navigation sur Internet. Chiffrez tout dès à présent.

3. Communiquer au sujet de la vie privée en ligne, avec vos proches, la presse et votre gouvernement

Faites leur part de vos préoccupations au sujet de la vie privée en ligne et entamez un débat public sur son importance.

Merci pour votre lecture. Si vous avez apprécié ce billet, partagez le message avec autant de personnes que possible. La vie privée en ligne mérite d’être défendue.

Quelques sources sur la vie privée en ligne et sur la manière de la récupérer :

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou contactez notre support (support at mailfence dot com).

Obtenez votre messagerie securisée !

Suivez-nous sur twitter/reddit et restez informés à tous moments.

L’équipe Mailfence

FAITES PASSER LE MESSAGE !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Patrick De Schutter

Patrick De Schutter est un entrepreneur dans le monde digital et investisseur dans des startups.
En 2000, il devient l’un des pionniers européens du cloud computing.
Il est un fervent défenseur du chiffrement et du respect de la vie privée sur le net.
Avec Mailfence, il lutte pour les droits digitaux et soutient financièrement
l’Electronic Frontier Foundation et la Fondation Européenne pour les droits digitaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *