Dégooglisez votre existence avec ces alternatives

Comment Dégoogler votre existence

C’est sûr, Google est pratique, avec ses différents services tous connectés et gratuits ! Google vous suit à la trace chaque fois que vous utilisez ses services et vous en utilisez probablement plusieurs. Google vous permet d’utiliser gratuitement ses services parce que cela lui permet de pouvoir vous suivre et de vendre vos données à des annonceurs ou pour les utiliser dans d’autres activités. Dans ce billet, nous vous expliquons pourquoi vous devriez vous « dégoogler » ou vous « dégoogliser » le plus rapidement possible et nous vous indiquons des alternatives de Google pour le faire.

Pourquoi se dégoogler (ou se dégoogliser) ?

Le business model de Google consiste à vendre des publicités sur ses plateformes les plus utilisées, notamment Gmail, Youtube et son moteur de recherche. C’est pourquoi tous ces services sont gratuits. De cette manière, Google peut récupérer vos données et les revendre à des annonceurs. De leur côté, les annonceurs utilisent ces données pour mieux vous comprendre et prendre des décisions judicieuses. Par exemple, si une entreprise veut figurer sur la première ligne des résultats de recherche pour le mot clé « secure email » (« email sécurisé » en anglais), elle doit payer 7,06 $ par clic à Google.

Imaginez que 5000 personnes cliquent sur cette annonce et faites le calcul : cela peut représenter une somme importante à payer à Google. Si cette entreprise accepte de payer, chaque fois que vous mentionnerez les mots « secure email » ou d’autres mots-clés associés dans vos communications (emails, recherches dans le moteur de recherche de Google, etc.), vous recevrez des annonces faisant la promotion de cette entreprise. 84 % des revenus de Google proviennent des annonceurs et cela représente beaucoup d’argent : 128 milliards de dollars ! Essayez seulement d’imaginer ce que cela représente.

D’autres raisons de se dégoogliser

Vous pouvez consulter les conditions de service de Google (lien en anglais) digérées par l’équipe derrière ToSDR. Dans cette initiative, les contributeurs analysent les conditions d’utilisation de divers services. Ils les réécrivent pour les rendre lisibles et les débarrasser d eleur jargon juridique inutile.

Saviez-vous que Google a le droit de supprimer toutes vos données d’une simple pression sur un bouton et qu’il peut décider de le faire sans vous en avertir au préalable ?

Google tente d’infiltrer chaque marché, puis chaque niche, et rien que cela devrait vous inquiéter en tant que consommateur. Si tous les produits et services sont assurés par Google, cela signifie qu’il n’y a pas de concurrence ni interopérabilité, ce qui entraîne des prix plus élevés, une innovation tuée dans l’œuf, et vous vous retrouvez prisonnier de Google. Méfiez-vous des logiciels offerts par les géants de la Big Tech.

Google manipule nos données et monétise notre (absence de) vie privée. Mais vous êtes le consommateur et vous avez plus de pouvoir que vous ne le pensez. Vous avez le pouvoir de choisir, car il existe de nombreuses alternatives à la plupart des services Google.

Il est temps que d’autres services émergent et fassent ce que Google ne sait pas faire, c’est-à-dire travailler honnêtement, avec transparence et tout et en respectant la confidentialité, sans pratiques prédatrices telles que l’analyse des emails des utilisateurs.

Informations importantes avant de commencer à chercher une alternative

Bien sûr, il faudra beaucoup de temps et d’efforts pour dégoogliser complètement. Plus vous utilisez de services Google, plus cela prendra de temps. En effet, Google est un génie lorsqu’il s’agit d’utiliser des techniques d’enfermement propriétaire. Le géant a fait tout ce qui était en son pouvoir pour qu’il vous soit extrêmement difficile d’abandonner ses services.

Si cela fait des années que vous utilisez les services Google, cela signifie que vous avez probablement une quantité astronomique de données à exporter. Nous vous conseillons donc de commencer à vous dégoogliser avec les services les plus simples. Ensuite, vous pourrez passer progressivement à des services plus avancés. Profitez de votre degooglisation, car cet effort en vaut vraiment la peine.

Les alternatives à Gmail, Google Calendar, Google Docs

Tout d’abord, vous devez quitter Gmail qui est sans aucun doute le service le plus utilisé (même mes grands-parents l’utilisent et ils ont plus de 80 ans).

Gmail (Google) lit tous vos emails, les analyse, et vous profile grâce à eux pour vendre les données correspondantes à des annonceurs. Pire, vous ne pouvez pas l’arrêter. En fait, Gmail a certainement été conçu pour siphonner vos données !

La seule façon d’éviter l’espionnage de votre activité en ligne est de vous abonner à un fournisseur d’email privé spécialement conçu pour assurer la confidentialité, la sécurité et la transparence. Mailfence est une alternative sécurisée et privée à Gmail qui remplace automatiquement Google Drive, Google Doc, Google Agenda et Google Contacts.

Avant de migrer vers Mailfence ou vers tout autre fournisseur de messagerie, vous devez informer vos contacts que vous vous dégooglisez et que votre adresse Gmail ne sera plus utilisable. Si vous avez une dizaine de contacts, cela ne posera pas de difficulté, mais si vous en avez des centaines ou des milliers, ce sera plus compliqué. Ensuite, vous devrez télécharger toutes vos données (emails, documents, événements de l’agenda). Enfin, vous devrez supprimer vos comptes Google afin qu’ils ne puissent plus vous pister.

Si vous souhaitez utiliser un client de messagerie, Thunderbird sera votre meilleur choix. Ce client de messagerie open-source respectueux de la vie privée compte plus de 20 millions d’utilisateurs. Ce qui est génial, c’est que Mailfence s’est récemment associé à Thunderbird et que notre partenariat va se renforcer au fil du temps. La synchronisation automatique de tous les outils Mailfence sera bientôt proposée.

Les alternatives au moteur de recherche de Google

Celle-là est de loin la plus facile à adopter. Utilisez DuckDuckgo, un moteur de recherche respectant la vie privée et fournissant les résultats de Google. Tout ce que vous avez à faire, c’est de télécharger le plugin DuckDuckgo (il fonctionne aussi pour Firefox). Chaque fois que vous chercherez quelque chose avec la barre DuckDuckgo, vous obtiendrez des résultats précis et fiables.

Si vous préférez une alternative européenne, essayez Metager, Ecosia (Allemagne), Qwant (France) ou SwossCows (Suisse). Tous sont privés et hébergés en Europe. Mojeek (hébergé au Royaume-Uni) n’utilise pas de métamoteur de recherche (ce qui signifie que ses résultats ne proviennent pas d’autres moteurs de recherche). En effet, il a développé son propre moteur de recherche.

Les alternatives à Google Chrome

N’hésitez pas, utilisez Firefox. Il est très populaire, possède des tas de fonctionnalités et n’a pas besoin d’une quantité astronomique de mémoire vive pour fonctionner. Il est très facilement personnalisable et est entretenu par la Fondation Mozilla (l’équipe derrière Mozilla Thunderbird). Et tout cela avec une politique respectueuse de la vie privée.

Vivaldi, Brave et Tor sont 3 autres navigateurs excellents. En revanche, n’utilisez pas Opera, car il a récemment été racheté par une entreprise chinoise, ce qui signifie que désormais, il transmet probablement toutes vos données au gouvernement chinois.

Les alternatives à YouTube

YouTube a connu une croissance exponentielle au cours des deux dernières années, ce qui en fait l’une des plateformes les plus utilisées au monde, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs uniques par mois. Google en est le propriétaire, donc vous savez ce que cela signifie : faible confidentialité, votre compte peut être supprimé sans raison, et vous pouvez être soumis à un tas d’autres manigances du même genre.

Si vous voulez regarder une vidéo YouTube, il suffit de remplacer [www.youtube.com] par le lien de l’alternative que vous voulez utiliser dans le lien de la vidéo que vous voulez regarder. Vous pouvez utiliser Dailymotion et Invidio.us. Ce dernier est un programme qui fonctionne par le biais d' »instances », qui sont en fait des sites Web.

Si vous voulez créer et publier des vidéos, c’est possible sans YouTube. Une alternative crédible est Vimeo, une plateforme créée par des cinéastes. Vous pouvez créer et publier des vidéos, afin que d’autres personnes puissent les commenter et discuter, comme une mini-communauté. Le meilleur de tout ça ? Il n’y a pas de publicité, donc vous ne serez pas bombardé de publicités lamentables lorsque vous voudrez regarder des vidéos rigolotes avec des toutous.

Vous pouvez également essayer Privacy Redirect, qui redirige les vidéos YouTube que vous voulez regarder vers des sites web respectueux de la vie privée (souvent des instances d’Invidio.us). Attention, parfois, il faut plusieurs tentatives pour que cette redirection soit efficace. Cette extension remplace également Instagram, Twitter, entre autres, par des substituts respectueux de la vie privée.

Les alternatives à Google Meets

Utilisez Jitsi (lien en anglais). Il s’agit d’une alternative open-source avec plus de fonctionnalités que Google Meets. Zoom est une autre excellente solution, stable, fiable et dotée de toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’un outil de vidéoconférence moderne. Pour utiliser tout son potentiel, vous devez souscrire un abonnement premium, mais pour les appels de moins d’une heure, la version de base devrait suffire.

Les alternatives à Google Maps

Vous utilisez probablement Google Maps parce qu’il est très fiable. À vrai dire, il n’existe pas beaucoup d’alternatives valables pour se dégoogliser de ce service de cartographie sans équivalent. Si vous êtes un utilisateur Apple, vous pouvez utiliser iMaps, qui est une excellente alternative et qui transmet 10 fois moins de données à Apple.

Une autre bonne option est Herewego.

Bon à savoir :

OpenStreetMap est un projet open-source, ce qui est positif. Malheureusement, il n’est pas très fiable. Peut-être qu’un jour il deviendra une alternative valable ?

Les alternatives à Google Store

Si vous êtes un utilisateur d’Apple, vous pouvez utiliser l’Appstore. Si vous recherchez une option open-source, vous pouvez utiliser Aurora store.

Une autre possibilité est F-droid, un répertoire d’applications Android open-source. Il vous permet de télécharger des applications en toute tranquillité sans être pisté et bombardé d’un million de publicités.

Les alternatives à Android OS

Vous devrez également dégoogler votre téléphone, et LineageOS pourrait être une bonne alternative à Android. Il s’agit à la base d’Android, mais avec un tracking réduit. Il ne nécessite pas l’installation du Google Play store, ce qui est un bonus supplémentaire. De plus, il n’est pas livré avec les logiciels superflus qu’Android installe habituellement. Le seul inconvénient est qu’il peut être difficile à installer et que les étapes d’installation ne sont pas toujours évidentes.

Les alternatives à Chrome OS (chromebooks)

Chrome OS est le système d’exploitation par défaut préinstallé sur tous les Chromebooks. Mais vous pouvez dégoogliser votre Chromebook en le remplaçant par une distribution issue du système d’exploitation open-source Linux. Il en existe de nombreuses, mais Ubuntu et Linux Mint ou Manjaro sont parmi les plus accessibles pour les personnes les moins à l’aise avec la technologie.

Les geeks préféreront Tails et Qubes OS, qui sont sécurisées et respectueuses de la confidentialité par conception.

Les alternatives à Google Smart Lock

Cette application est le gestionnaire de mots de passe intégré dans Android, Chrome OS et Google Chrome. Vous pouvez facilement la remplacer sans problème par de nombreux gestionnaires de mots de passe tels que Last Pass (formule payante), Freepass ou Keepas, par exemple.

Bitwarden est une excellente option open-source. Elle est gratuite et vous pouvez l’installer à la fois sur votre ordinateur de bureau et sur votre téléphone portable.

Les alternatives à Google Analytics

Quantité d’entreprises du monde entier utilisent Google Analytics. Mais cette application ne respecte pas la vie privée de votre entreprise, ni celle de vos clients.

Matomo est une alternative respectueuse de la vie privée qui vous donnera les analyses dont vous avez besoin pour prendre les bonnes décisions sans les manigances de Google. Elle est également auto-hébergée. Clicky est également une bonne option. Non seulement, elle est certifiée par le Privacy Shield, mais en plus, elle respecte le règlement général sur la protection des données (RGPD).

Les alternatives à Google Keep

Standard Notes est une application de prise de notes chiffrée facile à utiliser. Elle est disponible pour de nombreux systèmes d’exploitation (Windows, Mac, Linux, iOS et Android), ce qui signifie que vous pouvez enregistrer vos notes sur n’importe quel appareil. De plus, elle dispose de nombreuses fonctionnalités intéressantes, et vous pouvez opter pour un plan payant pour obtenir des extensions utiles.

Les alternatives à Google Tasks

Pour gérer vos listes de tâches ou collaborer avec votre équipe, vous pouvez essayer Wekan, un outil open-source similaire à Trello. Taiga est un autre bon service utilisant des tableaux Kanban favorisant l’agilité.

Les alternatives à Google Translate

DeepL fournit de meilleures traductions que Google. Cette application possède également quelques fonctionnalités intéressantes, comme la possibilité de rechercher des synonymes. Mate translate est un autre service gratuit qui bat Google Translate en termes de précision.

Linguee est un outil qui traduit des mots et des expressions et vous donne des exemples d’utilisation.

Les alternatives à Google Photos

Piwigo est une plateforme gratuite et open-source qui offre de très nombreuses fonctionnalités et plugins. Vous pouvez l’utiliser pour présenter vos photos sur votre site Web et l’héberger vous-même. Cryptee et Lychee sont deux autres bonnes solutions.

Les alternatives à Google Fonts

Font Squirrel propose des myriades de polices gratuites ou très bon marché. Vous pouvez les utiliser à toutes fins, même commerciales. Dafont est une autre option intéressante.

Autres ressources pour se dégoogliser

Il existe de nombreux autres services Google que nous n’avons pas évoqués. Vous pouvez suivre la même démarche pour vous dégoogliser de ces autres services. Voici quelques ressources supplémentaires pour vous aider à dégoogliser votre existence :

Notre meilleur conseil pour commencer votre « degooglification« 

Nous savons que dégooglifier votre vie n’est pas un processus simple et qu’il vous faudra faire quelques efforts avant de vous libérer de l’emprise de Google.

Mais nous avons un dernier conseil : notre suite email Mailfence vous permettra de vous débarrasser de Gmail (avec Mailfence email), Google Drive et Google Docs (avec Mailfence Documents), Google Agenda (avec Mailfence Calendar, qui comprend des services de planificateur de réunions, une gestion des contacts et une gestion des groupes) en un seul clic. Tous ces services sont sécurisés et privés, et vous aurez également accès à un service de chat.

Alors, pourquoi ne pas commencer ce voyage degoogling en ouvrant dès maintenant un compte gratuit ?

– L’équipe Mailfence

Avatar for Patrick De Schutter

Patrick De Schutter

Patrick est le co-fondateur de Mailfence. Depuis 1994, il est entrepreneur en série et investisseur dans des startups et a lancé plusieurs sociétés digitales pionnières telles que Allmansland, IP Netvertising ou Express.be. Il est un fervent partisan et défenseur du cryptage et de la confidentialité. Vous pouvez suivre @pdeschutter sur Twitter et LinkedIn.

Vous aimerez aussi...