Chiffrement symétrique ou asymétrique : Quelle est la différence ?

Dans ce billet de blog, nous expliquons les principales différences entre le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique. Cet article explique également quelle méthode de chiffrement vous devez utiliser.

comparaison entre le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique
Symmetric vs Asymmetric Encryption

Quelques mots sur les différentes méthodes de chiffrement

Dans le monde d’aujourd’hui, les escrocs et autres cybercriminels sont de plus en plus présents et touchent des millions d’utilisateurs. En conséquence, pour empêcher ces individus de voler nos données, il est recommandé de tout chiffrer. Il existe trois techniques de chiffrement :

Mailfence utilise à la fois le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique, car chaque méthode a ses propres avantages et inconvénients. Vous en saurez plus à ce sujet plus tard. Les deux méthodes de chiffrement font appel à des clés pour chiffrer et déchiffrer les données. Le chiffrement symétrique utilise la même clé pour chiffrer et déchiffrer les données, ce qui le rend très facile à utiliser. Le chiffrement asymétrique utilise une clé publique pour chiffrer les données et une clé privée pour déchiffrer les informations.

Qu’est-ce que le chiffrement symétrique ?

Le chiffrement symétrique (aussi appelé « chiffrement à clé secrète ») utilise une seule clé pour chiffrer et déchiffrer les données. Vous devez partager cette clé avec le destinataire. Par exemple, si vous souhaitez adresser un message à votre mère pour lui dire « Je t’aime maman », vous écrivez votre e-mail, puis définissez une clé secrète pour le chiffrer. Lorsque votre mère recevra votre message, elle devra entrer la clé secrète pour déchiffrer votre email.

Le chiffrement symétrique
Le chiffrement symétrique

Comment Mailfence intègre-t-elle le chiffrement symétrique ?

Mailfence propose des messages chiffrés par mot de passe (PEM) basés sur un chiffrement symétrique. Notre solution vous permet de définir un indice pour retrouver le mot de passe qui aide le destinataire à déchiffrer le message. Pour partager ce mot de passe, vous pouvez faire appel à un SMS, un appel téléphonique. Vous pouvez aussi le faire oralement lors d’une rencontre en face à face.

De plus, avec le PEM de Mailfence, vous pouvez fixer une date d’expiration pour l’email. Après la date d’expiration, ce message ne pourra plus être déchiffré. En outre, les messages chiffrés par mot de passe sont stockés dans un environnement à connaissance zéro et sont chiffrés avec votre mot de passe. De ce fait, seuls vous et le destinataire visé ont accès au message. Si vous souhaitez en savoir plus, visitez notre base de connaissances dédiée.

Quelques bonnes pratiques pour notre PEM :

  • n’utilisez jamais votre expression mot de passe OpenPGP ;
  • n’utilisez jamais le mot de passe de votre compte Mailfence ;
  • si vous envoyez un message important, assurez-vous que le mot de passe ne peut pas être deviné par des lecteurs indésirables.

Et pour nos lecteurs experts en technologie, il existe de nombreux algorithmes de chiffrement symétrique, par exemple : DES, 3DES, AES, IDEA, RC4, RC5,… Pour votre information, Mailfence utilise AES en combinaison avec d’autres algorithmes de chiffrement.

Avantages et inconvénients du chiffrement symétrique

Les avantages de la méthode de chiffrement symétrique sont qu’elle est très facile à mettre en oeuvre. En effet, elle peut être mise en place en un tournemain. De plus, elle est assez simple, tous les âges et tous les milieux peuvent la comprendre et l’utiliser. Le chiffrement asymétrique est plus difficile à appréhender et à utiliser.

L’inconvénient est que la clé secrète doit être partagée avec le destinataire. Dans le cas du PEM, la clé secrète est chiffrée avec le mot de passe de l’utilisateur, il suffit de s’assurer que le mot de passe n’est pas facile à deviner. Si vous utilisez la même clé secrète pour chiffrer tous vos courriels et si quelqu’un découvre cette clé secrète, tous vos emails chiffrés seront compromis.

Qu’est-ce que le chiffrement asymétrique ?

Ainsi qu’indiqué précédemment, le chiffrement asymétrique nécessite deux clés pour fonctionner. Premièrement, une clé publique qui doit être rendue publique afin de chiffrer les données. Deuxièmement, une clé privée utilisée pour déchiffrer les données. Cela semble compliqué. Laissez-moi vous l’expliquer.

Le chiffrement asymétrique
Le chiffrement asymétrique

La clé publique et la clé privée ne sont pas la même chose, mais elles sont liées. Vous créez votre message puis vous le chiffrez avec la clé publique du destinataire. Ensuite, si le destinataire veut déchiffrer votre message, il devra le faire avec sa clé privée. Il est nécessaire de protéger le caractère privé de la clé (privée). La meilleure pratique consisterait donc à la stocker localement. Pour cela, il faut disposer de connaissances plus approfondies que la moyenne des gens.

Le logiciel de messagerie du destinataire verra si la clé privée correspond à la clé publique. Puis il invitera l’utilisateur à taper l’expression mot de passe pour déchiffrer le message. Quelques bonnes pratiques pour le chiffrement asymétrique :

  • utilisez des clés de 2048 bits et plus, la création de clés solides est le fondement du chiffrement asymétrique ;
  • une bonne pratique de chiffrement serait d’utiliser plusieurs méthodes de chiffrement au lieu d’une seule. Le chiffrement asymétrique n’est pas connu de tout le monde, ce qui signifie qu’il pourra vous arriver de devoir utiliser soit les fonctions de hachage, soit le chiffrement symétrique.

Avantages et inconvénients du chiffrement asymétrique

L’avantage du chiffrement asymétrique est qu’il ne force pas l’utilisateur à partager des clés (secrètes) comme c’est le cas pour le chiffrement symétrique. Cela supprime la nécessité de distribuer des clés. Le chiffrement asymétrique prend en charge la signature numérique qui authentifie l’identité du destinataire et garantit que le message n’est pas altéré pendant son transit.

L’inconvénient du chiffrement asymétrique est qu’il est long et qu’il nécessite beaucoup plus d’efforts. En outre, vous ne pouvez envoyer des messages électroniques chiffrés que si l’autre personne a créé des paires de clés. Cela implique que l’autre personne doit être bien informée pour utiliser le chiffrement asymétrique. Enfin, si vous perdez votre clé privée – vous la perdrez à jamais. La clé privée est en effet irrécupérable, ce qui peut devenir la source de toute une série de nouveaux problèmes à régler.

Mailfence utilise un chiffrement asymétrique basé sur l’algorithme RSA pour les clés basées sur OpenPGP. L’algorithme ECC ( Curve 25519 ) pour les clés basées sur OpenPGP est également pris en charge.

Réflexions sur le chiffrement symétrique et asymétrique

Quel chiffrement devez-vous utiliser ? Utilisez le chiffrement symétrique lorsque vous souhaitez envoyer rapidement un message chiffré. Le chiffrement asymétrique peut être utilisé lorsque vous disposez de la clé publique OpenPGP vérifiée de votre destinataire. Combinez le chiffrement asymétrique avec les signatures numériques si vous ne voulez pas prendre de risques. Vous ne savez pas comment envoyer des messages électroniques chiffrés ? Pour en savoir plus, consultez ce post.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à écrire cet article sur le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique. Nous espérons avoir clarifié ces deux concepts. Restez à l’écoute car Mailfence prévoit de publier d’autres articles de ce type dans un avenir proche.

Obtenez votre messagerie securisée

Suivez-nous sur Twitter/Reddit et tenez-vous constamment informé.

– L’Équipe Mailfence

Vous aimerez aussi...